On voit de plus en plus de marques grand public l’afficher en grand sur leur site, sortir des lignes dites “éco-responsables”, faire des campagnes de pub prônant leur éthique… Mais souvent quand on creuse, on a malheureusement souvent affaire à du green-washing.

Parce que le terme “responsable” n’est pas régulé, tout le monde peut dire n’importe quoi. Il n’a pas de définition établie, alors chacun peut le mettre à sa sauce. Un peu de coton bio dans une pièce de la collection, un label pour une autre… et hop, on se dit éco-responsable ! Mais ce n’est pas très honnête. C’est un simple argument marketing. Vous n’êtes pas dupes, et ça décrédibilise d’autant plus les marques qui font vraiment des efforts et qui se retrouvent noyées dans tout ça.

C’est pour ça qu’on a créé notre charte responsable de 5 points : matériaux responsables, production durable, production UE, préservation de l’artisanat et impact social. Chacun de nos créateurs doit en respecter au moins deux, et nous sommes très stricts. Vous utilisez des matériaux recyclés ou bio pour quelques pièces mais utilisez du polyester classique dans tout le reste ? Vous ne cochez pas le critère Matériaux Responsables.
Vos pièces sont toutes ultra-clean sur les matériaux mais aucun effort n’est fait ailleurs ? Vous ne pouvez pas rentrer dans notre sélection.

Encore et toujours, pour nous, l’important c’est la transparence. En boutique comme sur notre site, on vous explique clairement pourquoi chaque pièce a été choisie dans l’onglet “Engagements du créateur” des produits.La responsabilité dans la mode peut s’exprimer de bien des façons, et chacun de nos créateurs en a une approche différente. A vous ensuite, en fonction de vos propres critères, de choisir si oui, ou non, la pièce correspond à vos valeurs.

L’objectif du 100% responsable dans la mode est difficile. Certains diront que la seule manière de l’atteindre est de ne pas produire du tout. Mais on tente de faire de notre mieux et tous nos créateurs ont le même but que nous : aller dans le bon sens.